FANDOM


Des voyageurs fourbus

Nos amis se réveillent chacun à l'endroit où ils se sont endormis... Ils sont tous sur la route d'Avalhent, un village qui les attire pour des raisons différentes, bien que voisines. Ils espèrent tous y trouver des informations, des guides leur permettant d'entrer dans la Vallée de la Bête.

Sylas et Jarwin

Sylas se rend à Avalhentd pour y voir Gringle. Il espère que le commerçant, son parent, pourra lui indiquer un chamane pour faire sortir son ami Jarwin de sa transe comateuse. Il est, en cela, accompagné de . Ils progresse lentement depuis le marais des Hautes Terres, portant le chamane sur une civière.

Sentias l'homme-loup

Quittant les steppes de Ralios, Sentias a traversé, seul et remarquablement vite, une série de régions bien étranges. Toutes ses rencontres, au cours de son long périple, l'ont mis en garde contre ce qu'il allait rencontrer plus loin. A chaque fois, on lui annonçait des dangers, une mort imminente. Cependant, il a découvert que l'inconnu n'est pas toujours synonyme de danger.

Cependant, tous ses interlocuteurs sont unanimes sur un point : la Vallée de la Bête, où la tornade monstrueuse s'est élevée, est interdite aux hommes. Sentias est enclin à croire cette information qui est la même et semble tout à fait véridique. Il se dirige donc vers Avalhentd, où les sartarites rencontrés dans la Passe du Dragon, lui ont indiqué qu'il avait plus de chance de trouver des guides pour pénétrer dans la Vallée de la Bête. En effet, les orlanthi de cette région sont parmi les plus aventureux des hommes de cette partie du monde.

Hélias

Ce prince esrolien a quitté Nochet, il y a quelques semaines. Il se déplace en palanquin, avec une suite d'une demi-douzaine de serviteurs. Son périple est relativement lent, mais pas sans agrément. Hélias a tenté, sans succès, de recruter des mercenaires pour entrer dans la Vallée de la Bête. Il a, notamment, échoué à engager des templiers du comté du Dôme-Soleil, qu'on lui avait pourtant présenté comme de redoutable combattant que peu de choses effraient. Il semble qu'un tabou ancestral empêche les hoplites de cette région d'entrer dans la Vallée de la Bête.

En désespoir de cause, il se rend à Avalhentd où il est, lui a-t-on dit, possible de recruter des aventuriers, souvent orlanthis, qui pourraient accepter d'entrer avec lui dans la Vallée de la Bête.

Siroko

L'éclaireur oerthling a tété chargé d'enquêter sur la tornade qui a frappé la Vallée de la Bête. On l'a envoyé seul pour une mission qui semble quasiment suicidaire. En effet, la Vallée de la Bête est le royaume des hommes-bêtes dirigés par le redoutable Sabot de Fer, un centaure qui tient jalousement à l'indépendance de sa vallée. Siroko sait qu'il est fort dangereux d'entrer dans cette vallée sans l'aval de ce souverain tatillon. Malheureusement, il est tout aussi difficile d'entrer en contact avec lui pour obtenir ce passe-droit...

En bon éclaireur, Siroko a parcouru les frontières de la Vallée de la Bête, cherchant des guides, des indices, pour y pénétrer sans trop de danger. C'est ainsi qu'il a noté que d'autres explorateurs cherchent, eux aussi, à entrer dans la vallée. Il a donc décidé de les suivre, discrètement, afin de voir s'il ne pourrait pas se joindre à eux pour pénétrer dans la vallée...

C'est ainsi qu'il suit le cortège assez riche d'un noble esrolien. Il semble se rendre à Avalhentd. Un village fameux pour sa taverne de Houarl où d'aventureux sartarites s'offrent comme mercenaires depuis leur défaite devant les légions de l'Empire Lunaire.

Ré-Hémi

L'homme-médecine de la Grande Pâture est sans attache : orphelin de naissance. Il s'est ainsi porté volontaire pour une mission qui effrayait la plupart des membres de sa tribu : aller voir ce qui a provoqué la tornade au sein de la Vallée de la Bête. Il a choisi de quitter son peuple pour prouver à ses congénères, et se prouver à lui-même, qu'il est capable de réussir sans l'appui de son clan.

Rapidement, il constate que si les sartarites sont relativement accueillants, il a du mal à communiquer avec eux. De plus, la région de la Passe du Dragon grouille de troupes de l'Empire Lunaire. Il sent que ces soldats n'aiment pas les cavaliers nomades et les évite autant que possible. D'autant plus que les peltastes impériaux n'ont pas encore pacifier complètement le royaume de Sartar qu'ils viennent à peine de soumettre, ce qui les rend assez arrogants et suspicieux.

Ré-Hémi constate enfin que personne ne semble désireux de le guider dans la Vallée de la Bête... On lui a vaguement parlé d'Avalhentd, un village où il pourrait trouver quelqu'un d'assez fou pour entreprendre un tel périple. Cependant, il n'est pas sûr de bien d'avoir compris les indications des sartarites rencontrés en chemin.

Rencontre attendue

Nos amis ne sont pas si surpris de se rencontrer sur la route d'Avalhentd. En effet, ils se sont déjà rencontrés en rêve... En revanche, ils sont étonnés de se comprendre malgré leurs langues différentes. S'il était compréhensible de pouvoir communiquer dans le monde des esprits et des songes, il est plus surprenant de le pouvoir faire dans le monde matériel...

Le cortège funèbre

Peltaste.png

Les aventuriers n'ont d'autre choix que d'emprunter la seul route qui permet d'atteindre Avalhentd. Cela les forcent à céder le passage à des soldats impériaux... Ce qui fait bouillir le sang de Sylas.

Une douzaine de peltastes lunaires escortent un cercueil couvert d'or. Ils accompagnent la dépouille mortelle de Gwathfell voix d'Or, le plus fameux de tous les bardes orlanthi de l'époque. Visiblement, leur mission est très importante et ils la prennent très au sérieux. En général, ces patrouilles sont agressives et pointilleuses. la solennité des impériaux montre tout le respect que les adeptes de la Lune Rouge avaient pour le barde orlanthi. On dit d'ailleurs qu'il aurait composé une chanson en l'honneur de Jar-Eel, la championne le la Lune Rouge.

Étonnamment, leur chef, Romanus engage, sans animosité, la conversation avec Sylas. Malgré leurs cultures antagonistes, ces deux combattants se reconnaissent pour des membres de la même caste de guerriers. Ils ont d'ailleurs participé à la même bataille.. mais pas dans le même camp. La compagnie de peltastes de Romanus s'appelle de Mangeurs de Chiens de Doblian. Ce sont des troupes légères d'élite de l'armée impériales, recrutés généralement parmi les adeptes du redoutable Sakkar, le dieu de la peur et chasseur d'humains. Ils sont actuellement stationnés en Sartar pour contrôler la bouillante population orlanthi.

Romanus apprend à nos amis que Gwathfell est sans doute mort assassiné. Les autorités de l'Empire Lunaire veulent absolument tirer cela au clair. C'est pourquoi on emmène la dépouille de Gwathfell dans le nord. Les autorités impériales ne vont pas laisser ce crime, si crime il y a, impuni... Ce qui réjouit Sylas, bien qu'il eut préféré que le roi de Sartar menât l'investigation.

En revanche, Sylas est très contrarié car le respect des lunaires envers Gwathfell risque fort de les amener à brûler le corps du barde selon le rite lunaire (donc sans l'émission de fumée, mais avec beaucoup de lumière et de chaleur) et non orlanthi (avec beaucoup de fumée et de vent).

Cependant, la sagesse l'emporte et l'affrontement est évité. D'ailleurs, Romanus a une mission plus importante à accomplir... Il invite finalement Sylas à venir voir son officier, le capitaine Quintas Hurfot, à Kerjon (Jonstown), s'il avait des informations concernant le meurtre de Gwathfell.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard